Meilleurs posteurs
Halim (1123)
1123 Messages - 31%
Hanna (483)
483 Messages - 13%
Citizenkan (451)
451 Messages - 12%
Admin (339)
339 Messages - 9%
Abou Bilal (286)
286 Messages - 8%
233 Messages - 6%
Petero (221)
221 Messages - 6%
Stitten32 (190)
190 Messages - 5%
Oumzeineb (183)
183 Messages - 5%
Safwan (168)
168 Messages - 5%
Sondage
Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.


    Partagez
    Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
    avatar
    Invité
    Invité

    default Quelques Hadiths 2

    le Ven 18 Avr - 21:28
    As salam alaiycoum wa ramatu'Allahy wa barakatuh,

    Faciliter les choses aux autres

    Anas rapporte que le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Facilitez-vous les choses les uns aux autres; ne les rendez pas difficiles. Apportez-vous de la joie les uns aux autres et ne suscitez pas chez les autres du dégoût pour certaines choses. » (Boukhari & Mouslim)

    L’interdiction d’être prétentieux

    Asma rapporte que le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Les gens prétentieux sont semblables à des gens qui porteraient de faux habits. » (Boukhari & Mouslim)

    La mère d’une personne est celle qui mérite le plus sa compagnie

    Abou Hourayra rapporte qu’un homme est venu voir le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) et lui a demandé : « Ô Messager d’Allah ! Qui est la personne qui mérite le plus que je lui tienne compagnie ? » Le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) répondit : « Ta mère. » L’homme demanda alors : « Et qui d’autre ? », ce à quoi le Prophète répondit : « Ta mère. » L’homme demanda encore : « Et qui d’autre ? » Le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) répondit de nouveau : « Ta mère. » Enfin, l’homme demanda encore une fois : « Et qui d’autre ? » Alors le Prophète répondit : « Ton père. » (Boukhari & Mouslim)

    Choisir l’option la plus facile dans la mesure où elle n’est pas illicite

    Aisha rapporte que lorsque le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) avait le choix entre deux choses, il choisissait toujours la plus facile dans la mesure où elle n’était pas illicite. Si elle l’était, il s’en abstenait. De plus, le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) ne se vengeait jamais de façon personnelle, mais ne le faisait que pour l’agrément d’Allah. » (Boukhari & Mouslim)

    Visiter les membres de sa famille met à l’abri du besoin

    Anas bin Malik rapporte avoir entendu le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) dire : « Celui qui souhaite voir ses ressources financières prospérer ou qui souhaite vivre longtemps devrait maintenir des relations étroites avec sa famille. » (Boukhari & Mouslim)

    L’interdiction d’envier les autres ou de garder rancune contre eux

    Anas bin Malik rapporte que le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Ne gardez pas rancune les uns contre les autres, ne vous enviez pas les uns les autres, et ne vous boycottez pas les uns les autres, mais soyez des frères, ô serviteurs d’Allah. Il est illicite, pour un musulman, de boycotter son frère musulman pendant plus de trois jours. » (Boukhari & Mouslim)

    Le meilleur est celui qui salue le premier

    Abou Ayoub al-Ansari rapporte que le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Il est illicite, pour un musulman, de fuir son frère musulman pendant plus de trois jours. S’ils se rencontrent, chacun se retient de saluer l’autre mais en réalité, le meilleur des deux est celui qui salue l’autre le premier. » (Boukhari & Mouslim)

    Les musulmans sont frères

    Abdoullah bin Omar rapporte que le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Les musulmans sont comme des frères ; ils ne se maltraitent pas les uns les autres et ne se laissent pas les uns les autres à leurs souffrances. Au Jour du Jugement, Allah soulagera de sa douleur celui qui aura soulagé un musulman ; et Allah couvrira les péchés d’un musulman qui aura couvert les péchés d’un de ses frères. » (Boukhari & Mouslim)

    Al-Nouman bin Bashir rapporte que le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « L’image des croyants, dans les liens d’amour et de compassion qui les unissent, est celle du corps ; dès que l’un de ses membres est souffrant, tout le reste du corps réagit par la fièvre et l’insomnie. » (Boukhari & Mouslim)

    Éviter un libertin afin de se protéger contre sa débauche

    Aisha rapporte qu’un homme demanda la permission d’entrer chez le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui). Ce dernier dit : « Faites-le entrer, bien que la pire des compagnies soit la sienne. » Cependant, lorsque l’homme fut devant lui, le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) lui parla très gentiment. Aisha dit alors : « Ô Messager d’Allah, comment se fait-il que tu aies été si gentil avec lui après ce que tu as dit à son sujet ? » Le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) dit : « Ô Aisha, le pire homme est celui que les gens évitent dans le seul but de se protéger contre sa débauche. » (Boukhari & Mouslim)

    La vertu de la vérité et la bassesse du mensonge

    Abdoullah bin Masoud rapporte que le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « La vérité mène à l’obéissance à Allah et à la bienfaisance. Et l’obéissance à Allah et la bienfaisance mènent au Paradis. L’homme ne cesse de dire la vérité jusqu’à ce qu’il soit inscrit auprès d’Allah comme véridique. Par contre, le mensonge mène à l’immoralité et l’immoralité mène au feu de l’Enfer. L’homme ne cesse de mentir jusqu’à ce qu’il soit inscrit auprès d’Allah comme menteur. » (Boukhari & Mouslim)

    Qui est l’homme fort ?

    Abou Hourayra rapporte que le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « L’homme fort n’est pas celui qui peut terrasser les autres; l’homme fort est celui qui sait se contrôler lorsqu’il est en colère. » (Boukhari & Mouslim)

    La parabole de la bonne et de la mauvaise compagnie

    Abou Moussa rapporte que le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « La compagnie d’une bonne et d’une mauvaise personne peut se comparer à celle du vendeur de musc et du forgeron. Le premier sent bon et soit vous donnera un peu de parfum, soit vous en vendra. Alors que le deuxième sent mauvais et risquera de brûler vos vêtements. » (Boukhari & Mouslim)

    Le musulman et celui qui émigre

    Abdoullah bin Omar rapporte que le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Le musulman est celui dont les autres musulmans sont à l’abri du mal de sa langue et de sa main. Et celui qui émigre est celui qui fuit ce qu’Allah a rendu illicite. » (Boukhari)

    L’ingratitude des femmes envers leur mari

    Ibn Abbas rapporte que le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « J’ai vu le feu de l’Enfer et j’ai constaté que la majorité de ses habitants étaient des femmes arrogantes et ingrates. » Les gens lui demandèrent : « Ces femmes étaient-elles ingrates envers Allah ? » Le Prophète répondit : « Elles étaient ingrates envers leur mari et envers toute bienveillance démontrée à leur égard. Si vous étiez bon envers l’une d’elles durant toute votre vie et que vous lui causiez du tort une seule fois, elle vous dirait : « Tu n’as jamais été bon envers moi. » (Boukhari)

    Quiconque est loué par deux personnes justes, Allah lui accordera le Paradis

    Omar rapporte que le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Allah fera du Paradis la demeure d’un musulman loué par quatre musulmans justes. » Les gens autour de lui demandèrent : « Et s’il n’est loué que par trois d’entre eux ? » Le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) répondit : « Oui, même s’ils ne sont que trois. » Alors ils demandèrent : « Et s’il n’est loué que par deux d’entre eux ? » Il répondit : « Oui, même s’ils ne sont que deux. » Personne ne l’interrogea sur l’hypothèse où il n’y aurait qu’une personne. (Boukhari)

    Les relations avec les voisins

    Aisha rapporte avoir demandé au Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) : « Ô Messager d’Allah, j’ai deux voisines. À laquelle des deux devrais-je offrir un présent ? » Le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) répondit : « À celle dont la porte est la plus proche de la tienne. » (Boukhari)

    Se saluer les uns les autres suscite l’amour et l’amitié

    Abou Hourayra rapporte que le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Vous n’entrerez pas au Paradis à moins que vous n’ayez la foi, et vous n’aurez la foi que lorsque vous vous aimerez les uns les autres. Voulez-vous donc que je vous indique une chose qui, si vous l’appliquez, fera en sorte que vous vous aimiez les uns les autres ? Il s’agit de vous saluer mutuellement avec la formule « Assalamou’alaykoum ». (Mouslim)

    Les éloges que font les gens d’un croyant est un bon signe pour lui

    Selon Abou Dharr, on demanda au Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) : « Que dis-tu d’une personne qui accomplit de bonnes actions et que les gens louent pour ces actions ? » Le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) répondit : « Ce sont, pour le croyant, de bonnes nouvelles qu’il reçoit à l’avance. » (Mouslim)

    La vertu d’être bon et gentil avec ses filles

    Anas bin Malik rapporte que le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Celui qui a deux filles, qui subvient à leurs besoins et leur donne une bonne éducation sera à mes côtés dans l’au-delà. » (Mouslim)

    Allah est si bon qu’Il aime la bonté

    Aisha, la femme du Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) rapporte que ce dernier a dit : « Ô Aisha, Allah est si bon qu’Il aime la bonté. Les gestes de bonté sont récompensés de façon très différente des gestes de violence ou des autres actions. » (Mouslim)

    Le querelleur

    Abou Hourayra rapporte que le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « Les portes du Paradis sont ouvertes tous les lundis et jeudis, jours au cours desquels les péchés de chaque serviteur qui n’associe rien à Allah sont pardonnés, sauf les péchés de deux frères en islam qui sont en colère l’un contre l’autre à cause d’une querelle qu’ils ont eue. Il est alors dit : « N’inscrivez pas de pardon pour ces deux hommes jusqu’à ce qu’ils se réconcilient ; attendez qu’ils soient réconciliés, attendez qu’ils soient réconciliés. » (Mouslim)

    La ruine dans l’au-delà

    Abou Hourayra rapporte que le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) demanda : « Savez-vous qui est celui qui est ruiné ? » Ses compagnons répondirent : « Celui qui est ruiné est celui qui n’a plus ni argent ni biens. » Le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) dit alors : « Celui qui est ruiné, parmi mon peuple, est celui qui arrive dans l’au-delà après avoir accompli la prière, jeûné et payé la zakat, mais qui a abusé d’une personne, qui en a calomnié une autre, qui a empiété sur les droits d’autrui, qui a tué quelqu’un ou qui l’a volé. Chacune de ces personnes qui a été lésée sera dédommagée en recevant les bonnes actions de celui qui est ruiné. S’il est à court de bonnes actions, on lui donnera quelques-uns des péchés de ces personnes, ce qui aura pour effet de l’envoyer dans le feu de l’Enfer. » (Mouslim)

    L’hypocrite

    Ibn Omar rapporte que le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « L’état dans lequel se trouve l’hypocrite est comparable à un mouton confus qui doit choisir entre deux pâturages. » (Mouslim)

    Abdoullah bin Omar rapporte que le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) n’a jamais été grossier dans son langage ou dans ses actions. Il disait : « Les meilleurs d’entre vous sont ceux qui ont la plus haute moralité. » (Boukhari & Mouslim)

    Sept commandements et sept choses interdites

    Al-Bara rapporte que le Messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) nous a commandé de faire sept choses et interdit d’en faire sept autres. « Il nous a commandé de rendre visite au malade, de suivre les cortèges funèbres, de dire « yarhamakillah » à celui qui éternue, d’accepter l’invitation à manger, de nous saluer mutuellement, de soutenir ceux qui sont opprimés et de respecter nos serments. Par contre, il nous a interdit (aux hommes) de porter des bagues en or, d’utiliser un contenant en argent pour boire, de dormir sur un matelas moelleux fait de brocart ou de tissu de soie, et de porter, pour les hommes, des vêtements fait de soie fine, de brocart ou de soie épaisse» (Boukhari & Mouslim)

    Les gens arrogants n’entreront pas au Paradis

    Abdoullah bin Masoud rapporte que le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit : « N’entrera pas au Paradis celui qui a dans son cœur le poids d’un atome d’orgueil. » Un homme demanda alors : « Que dire de celui qui aime porter de beaux vêtements et de belles chaussures ? » Le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) répondit : « Allah est beau et Il aime la beauté. L’orgueil est le fait d’être ingrat envers les autres et de les mépriser. » (Mouslim)
    Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum