Wahdatul Wujud (Le Panthéisme) ne fait pas partie de l'Islam

Aller en bas

default Wahdatul Wujud (Le Panthéisme) ne fait pas partie de l'Islam

Message par Halim le Ven 19 Sep - 23:34

La Croyance en Wahdatul Wujud (Le Panthéisme) ne fait pas partie de l'Islam Shaykh Al Albany rahimahou Allah

avatar
Halim
Très bon poster
Très bon poster

Points cumulés : 4570
Merci : 26
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Wahdatul Wujud (Le Panthéisme) ne fait pas partie de l'Islam

Message par Halim le Mer 24 Sep - 21:12

La réalité de la croyance du Wahdatul Wujud

c’est à dire que toute existence a une seule réalité, et que toute chose que l’on voit est un aspect de l’essence d’Allah. Le leader et promoteur de cette croyance est Ibn ‘Arabi Al-Hatimi At-Ta’y, qui a été enterré à Damas en l’an 638H. Il dit à propos de cette croyance dans son livre « Al-Futuhatul-Makkiya » :
« L’esclave est le Seigneur et le Seigneur est esclave
Que je désire connaître qui est le redevable
Si je dis : c’est l’esclave, ce sera la vérité
Et si je dis le Seigneur, pourquoi devrai-je être redevable ? »

Il a aussi dit dans Al-Futuhat :
« Ceux qui ont adoré le veau, ont adoré rien d’autre qu’Allah ».
[«Al-Futuhatul-Makkiya » comme attribué par Ibn Taymiya dans « Al-Fatawa »(vol 11) ]

         le zindiq soufi ibn arabi

Ibn ‘Arabi est appelé Al-‘Arifbillah ( celui ayant une grande connaissance d’Allah), par les soufis, et aussi Al-Qutbul-Akbar ( le grand pivot ), Al-Miskul-Adhfar ( la plus belle odeur du Musk ), malgré sa croyance dans le Wahdatul-Woujoud et autres dires calamiteux. En effet, il a loué Pharaon et a affirmé que celui-ci est mort en état d’Iman (croyant) ! De plus il a critiqué Harun (Aaron) pour sa critique des adorateurs du veau, s’opposant au dires du Qur’an. Il a aussi dit que les Chrétiens étaient mécréants seulement parce qu’ils ont réduits la divinité à ‘Issa, alors que si ils l’avait généralisé à tous, ils ne seraient alors pas mécréants.
Parmi ce groupe, on compte Ibn Bashish qui a dit « O Allah sauve moi de la boue du Tawhid, et plonge moi dans l’océan de l’unité, et mélange moi dans l’état d’unité afin que je ne voie, n’entende ou ne sente qu’à travers cela ».

Exemple de l’iniquité des soufis extrêmes

En effet, les savants du passé et présent ont écris des livres dénonçant la déviation des soufis. Parmi ces livres on compte le livre « Talbis Iblis » de Al-Hafidh Ibn Jawzi, qui est mort en l’an 597H. Il a écrit la plus grande partie des trois cents pages en réponse aux idées des soufis, leurs croyances, pratiques, habits, leur permission des instruments musicaux, des chants et danses, et leur appréciation de la compagnie de jeunes garçons. Aussi, une grande attention leur a été consacré en réponse et combat par Shaykhul-Islam Ibn Taymiya (ra). Il a souffert de leurs mains et est allé en prison jusqu’à sa mort. Aussi le Savant Burhaan ad-Din al-Baqa`i, qui est mort en l’an 885H a écrit des livres contre les soufis :

-Tanbih al-Ghabbi ilaa takfeer ibn Arabi’ ( Dénonciation à l’ignorant de la mécréance de ‘Ibn ‘Arabi)

-Tadhirul-‘Ibad min Ahlil-‘Inad bibid’atil-Ittihad ( Prévention à l’adorateur de la foule entêté contre l’innovation de la croyance que toute existence est Allah ).

Ces deux livres ont été publiés ensemble en un seule volume, avec la vérification de Shaykh Abdur-Rahman Al-Wakil (ra), et qui s’appelle « Masra’is-Soufiya » ( Le coup fatal contre le soufisme). Dans ces livres Al-Baqa’i cite les dires des savants qui ont déclaré ‘Ibn ‘Arabi et ‘Ibnul-Farid de mécréants, et il cite leurs dires et poèmes sur lesquelles ils ont été déclarés mécréants. O frères, le savant Burhaan ad-Din al-Baqa`i a dit, expliquant la croyance de ‘Ibn ‘Arabi au début de son livre « Tanbih al-Ghabbi » : « Il faut savoir tout d’abord que le discours de ‘Ibn ‘Arabi tourne autour de l’unité non restreinte de toute existence, et qu’il n’y a rien d’autre dans le monde, et que la divinité est un tout qui n’existe pas sans ses parties ».

Ensuite écoutez donc les paroles ‘Ibn ‘Arabi sur le sens le nom d’Allah « Le Très Haut » Al-‘Aliy. Il dit : « Parmi ses noms parfaits est « Le Très Haut », mais au dessus de qui ? Il n’y a rien excepté lui… donc sa Hauteur est par rapport à lui même, et concernant l’existence, il est l’essence des ces choses qui existent ». Jusqu’à dire : « Il est ce qui est manifeste et ce qui est caché lorsqu’il est manifeste. Il n’y a personne pour le voir si ce n’est lui même. Il n’y a rien de caché à lui, puisque qu’il se manifeste à lui même, caché de lui, et il est celui qu’on appelle Abu Sa’id Al-Kharraz. Et de même concernant les noms et d’autres choses nouvelles ».
[ Cité par Baqa’i p63-64 et attribué par Al-Wakil à « Fusus Al-Hikam » p 76-77 de ‘Ibn ‘Arabi ].

Donc d’après ‘Ibn ‘Arabi, toute chose est Allah, et il affirme clairement qu’Allah est Abu Sa’id Al-Kharraz. Abu Sa’id Al-Kharraz est un soufi de Bagdad mort en 277H. O frères, cette affirmation n’est elle pas pire que ce que les Chrétiens disent d’Allah. Et Allah est au dessus et loin de tout cela.

Imam Zaynudin Al-‘Iraqi a dit en réponse à quelqu’un qui l’a questionné sur ‘Ibn ‘Arabi : « Quant à ses paroles qu’Il est toute chose manifeste et toute chose cachée, cette une affirmation empoisonnée d’unité non restreinte et que toutes les créatures vivantes sont Lui. Le fait que c’est bien le sens de ce qu’il dit est montré clairement par les paroles suivantes que « Il est celui qu’on appelle Abou Sa’id Al-Kharraz. Et de même concernant les noms et d’autres choses nouvelles ». Donc quelqu’un qui dit cela et y croit est un mécréant par consensus des savants ». [ Le livre de Al-Baqa’i p66 ]

L’unité des religions selon ‘Ibn ‘Arabi

‘Ibn ‘Arabi pense que les païens et les adorateurs des idoles étaient dans la vérité puisque d’après lui, Allah est toute chose. Donc quiconque adore une idole, ou adore une pierre, ou un arbre, ou un humain, ou une étoile, adore en fait Allah. Il dit à propos de cela : « Donc la personne ayant une compréhension complète est celle qui voit tout objet d’adoration comme étant une manifestation de la vérité contenu dans cette chose pour laquelle elle est adorée. C’est pourquoi ils l’appellent tous Dieu, avec son nom particulier, que se soit un rocher, un arbre, ou un animal, ou une personne, ou une étoile, ou un ange ».[ Al-Fusus (1/195), Al-Wakil : « Hadhihi Hiyas Soufiya » p38 ]

Donc ‘Ibn ‘Arabi déclare leur adoration des idoles comme étant correct,
puisque ce qu’ils adorent est seulement le Seigneur qui apparaît sous la forme humaine, ou sous celle d’un arbre ou rocher.
O frères, si les sabéens étaient mécréants à cause de leur adoration des étoiles, et les Juifs mécréants à cause de leur adoration du veau, et les Chrétiens mécréants à cause de leur adoration de ‘Issa, et Quraysh mécréants avant l’islam à cause de leur adoration des idoles… alors comment celui qui appelle à l’adoration de toutes ces choses ne peut ne pas être un mécréant ?

‘Ibn ‘Arabi admet sa croyance que toute les religions sont une et que le cœur est près à embrasser toute religion ou secte. Il dit dans son livre « Dhakhairul-A’laq Shar Tarjumanil-Ashwaq » :
«Avant ce jour-là je m’éloignais de mon ami
Si sa religion n’était pas proche de la mienne.
Mon cœur est devenu prêt à adopter tout état
Un pâturage pour les gazelles ou un couvent de moines
Une maison pour les idoles et une Ka’ba pour un pèlerin
Des tablettes d’une Thorah et des feuilles d’un Qur’an
Je suis la religion de l’amour ou elle me conduit
Toute religion est ma religion et ma croyance ».
[Al-Wakil : « Hadhihi Hiyas Soufiya »
p93 qui l’attribut « Dhakhairul-A’laq Shar Tarjumanil-Ashwaq » p93 ]

De plus, ‘Ibn ‘Arabi avertit ses disciples contre le fait de croire en une seule religion et de nier les autres. Il dit dans Al-Fusus : « Faite attention de vous restreindre à une croyance particulière et nier tout autre chose, ainsi vous serez privé d’un grand bien…Plutôt soyez prêt à accepter toute forme de croyance. Car Allah est trop élevé et grand pour être appréhender par une seule croyance à l’exclusion des autres. Plutôt, elles sont toutes vraies, et toute personne qui est correcte reçoit une récompense, et toute personne qui reçoit une récompense est fortunée, et toute personne qui est fortunée est heureuse ». [ Al-Wakil : « Hadhihi Hiyas Soufiya » p94 qui l’attribut à « Al-Fusus » p191 ]
avatar
Halim
Très bon poster
Très bon poster

Points cumulés : 4570
Merci : 26
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Wahdatul Wujud (Le Panthéisme) ne fait pas partie de l'Islam

Message par Halim le Mer 20 Mai - 13:11


.
avatar
Halim
Très bon poster
Très bon poster

Points cumulés : 4570
Merci : 26
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Wahdatul Wujud (Le Panthéisme) ne fait pas partie de l'Islam

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum