Partagez
Aller en bas
avatar
Lalgeriemonamour
Très bon poster
Très bon poster
Points cumulés : 2641
Merci : 7
Masculin

default Re: L'Algérie, un pays loin d'être évolué

le Sam 14 Mar - 4:45
Intégration
d’un âne neo-musulman français Charlo

Il était une fois, Un âne qui décida de s intégrée neo-musulman français Charlo

Ne sachant rien faire, mais exécutait fatalement toute besogne en france
critique des pays arabe, l Algerie ect..
Il a l’air de part sa façon d’être, servi le soir ce qui lui échoira le lendemain

Un bon festin de blé, de maïs et d’orge,Alloc,caf,RSA,ect... lui fait agiter ses longues oreilles pour afficher que la journée enfantée par la douce nuit dans une étable, ne sera pas aussi aisée, le labourage,besogne,critique des pays arabes,de l Algerie une dure fonction, sinon le transport en marathon
avatar
Lalgeriemonamour
Très bon poster
Très bon poster
Points cumulés : 2641
Merci : 7
Masculin

default Re: L'Algérie, un pays loin d'être évolué

le Sam 14 Mar - 4:50
dit porte tu le nom de ton père ou de ta mère??? je suis sérieux j aimerais savoir?

Tes soeur,tes cousine,tes voisine leurs enfants portent t ils le nom du père ou de la mère????,répond sans mentir!!!!!!


@Safwan a écrit:salam alaykum

c est bien ma sœur , tu te rend a l évidence , qu en algérie il y as beaucoup de choses effroyables ....
avatar
Lalgeriemonamour
Très bon poster
Très bon poster
Points cumulés : 2641
Merci : 7
Masculin

default Re: L'Algérie, un pays loin d'être évolué

le Sam 14 Mar - 4:52
Tant pis bien manger est un art inusité de l’animal surtout de mon statut d’âne neo-musulman français Charlo.
Au milieu du pré, corde au pied, attaché à un piquet, virevolte sous un soleil de plomb, dans un rayon de deux mètres, le peu d’herbe existant dans cette surface balayé sans relâche, Ses journées défilent et se ressemblent tantôt pénibles, tantôt ennuyeuses devant son piquet quand il est en relâche.
Un de ces jours, profitant d’une mince liberté acquise après un fort labeur, la fugue étant nécessaire, elle est utile et indispensable pour toute contestation.
L’Ane neo-musulman français Charlo jugea utile d’aller voir Sont excellence le Président de France, lui présentant une revendication pour soulager sa mal vie fort douloureuse
Avec en gage d’une fantaisie intelligente osant lui épargner malaise et la mal vie …
Devant un protocole animalier, l’âne neo-musulman français Charlo se présente devant Sont excellence le Président de France
avatar
Lalgeriemonamour
Très bon poster
Très bon poster
Points cumulés : 2641
Merci : 7
Masculin

default Re: L'Algérie, un pays loin d'être évolué

le Sam 14 Mar - 4:57
C’est généralement cette catégorie de beur digne descendant du Bachagha Boualam, à laquelle appartient Yamina Benguigui, Rachida Dati, Malek Boutih, Fadéla Amara, Nadia Amiri, Yazid Sabeg… que les chefs d’Etat Français emmènent en promenade en Algérie en compagnie de fervents nostalgériques partisans de l’OAS tels Alexandre Arcady, Roger Hanin…. Une certaine presse dite « algérienne » leur attribuant à tous la qualité d’Algériens et reniant par là-même les fondamentaux du nationalisme algérien et de sa glorieuse révolution……

Le panel beur, ne se limite nullement à ces personnalités médiatiques, néanmoins l’on observe en son sein l’existence de constantes immuables transgénérationnelles et dont la principale est de vivre son rapport à la culture originelle en état de totale extériorité. En effet, la connaissance de cette culture chez le beur ne se limite qu’à sa plus simple expression folklorique correspondant en cela à l’expression la plus caricaturale de l’imagerie colonialiste
avatar
Lalgeriemonamour
Très bon poster
Très bon poster
Points cumulés : 2641
Merci : 7
Masculin

default Re: L'Algérie, un pays loin d'être évolué

le Sam 14 Mar - 4:59
ses escapades estivales attestant de ces faits. Le beur séjournant au Maghreb est familier des stations balnéaires et respecte religieusement l’habitus du  touriste occidental. Il ne s’imprègne nullement de la culture et de la personnalité du pays de ses parents qui ne constituent qu’un somptueux décor exotique tel que celui popularisé par le film un « Eté au Sahara ».  Ayant pour référence cet imaginaire colonialiste, le beur se représente le Maghreb comme un immense lupanar. Alger, Oran, Annaba rivalisent ainsi avec les villes à la réputation sulfureuses  telles Rio de Janeiro, Santo Domingo,  Bangkok. L’une des éminentes figures du mouvement culturel beur, évoque dans un clip vidéo, son séjour festif dans un Bangkok algérien en compagnie d’une star déclassée de la culture de cabarets d’Oran, avec un titre devenu célèbre et aussitôt  consacré comme hymne de la jeunesse beur : « bienvenue chez bylka ». Lorsque le discours est un peu plus élaboré, ce qui est le cas chez quelques écrivaillons beurs, l’Algérie décrite est le contraire de celle chantée par les saltimbanques beurs. Il s’agit d’une Algérie archaïque, embourbée dans le traditionalisme religieux, source, selon les tuteurs attitrés, des échecs de l’Algérie indépendante laquelle n’a pas su se saisir la chance historique incarnée par le colonialisme Français. C’est la thèse que défend notamment la « beurgeoise » franco-assimiléecharlo  ,Razika Zitouni dans son « roman » autobiographique  intitulé  « Comment je suis devenue une beurgeoisecharlo ».


Dernière édition par Lalgeriemonamour le Lun 20 Avr - 8:33, édité 1 fois
avatar
Lalgeriemonamour
Très bon poster
Très bon poster
Points cumulés : 2641
Merci : 7
Masculin

default Re: L'Algérie, un pays loin d'être évolué

le Sam 14 Mar - 12:48
« Dans la plupart des colonies de l'empire français, le renoncement au statut personnel "indigène" (musulman, annamite, etc.) était une condition sine qua non pour devenir citoyen français: le reniement de sa religion devait s'effectuer avant d'être soumis au code civil français. A partir des années 1890, les administrations coloniales inventent des "critères de civilisation" dépersonnalisation,desalgerination; Demagrebisation. Les candidats doivent maîtriser la langue française (écrit et oral), se détacher au maximum du groupe indigène du point de vue de leurs pratiques culturelles, de leurs fréquentations,critiquer,salir,souiller oublier leur origine etc. Depuis 1927, la définition du "bon assimilé" varie, mais on peut distinguer une constante: quelles que soient les modifications apportées au droit de la nationalité, le profil de l'assimilable ou du naturalisable correspond à la négation du profil de l'immigré, c'est-à-dire l'étranger célibataire, analphabète, pauvre et sans qualification. Ainsi, le célibat, l'analphabétisme, la pauvreté et l'absence de qualification sont implicitement ou explicitement condamnés par l'administration dont l'objectif populationniste est de "produire" de "bons Français" "utiles"docile,larbin à la société...et cela par tout les moyens y compris  le viol du cerveaux,travestir sont historique par l éloignement de la langue Arabe surtout,l écrit,le parler en prioritee ect….
avatar
Lalgeriemonamour
Très bon poster
Très bon poster
Points cumulés : 2641
Merci : 7
Masculin

default Re: L'Algérie, un pays loin d'être évolué

le Sam 14 Mar - 13:12
les colla-beurs Serait-ce ceux qui se rangent du côté de l’état de choses établi mon maitre français? Consciemment ? Inconsciemment ? Par erreur ? Par illusion ? Par pessimisme ? Par bêtise ? Par paresse ? Par fatigue ? Par acceptation béate ? Par lâcheté ? Par haine ? Par amour illusoire du perpétuel, même quand il est injuste? Je ne sais pas... Ce que je sais : malheur à celui par qui vient le scandale, peut-être, mais malheur surtout à celui qui se croit libre sans l’être comme les beurs,blanc,rouge,les colla-beurs,beur-geois, car il met au tombeau sa liberté - sa dignité - et celle de ses compagnons d’infortune,comme les animaux du cirque lèvent la patte,numéro de chiens et chiennes savantes,la "misère de l'assimilo-intégrationnisme-charlo" est divertissante
avatar
Lalgeriemonamour
Très bon poster
Très bon poster
Points cumulés : 2641
Merci : 7
Masculin

default Re: L'Algérie, un pays loin d'être évolué

le Sam 14 Mar - 13:25
avatar
Invité
Invité

default Re: L'Algérie, un pays loin d'être évolué

le Sam 14 Mar - 13:30
L'anarchie est dans chaque structure, même les plans d''architecture et d'agencement des villes sont mal faits. Faut dire aussi que les Algériens sont très peu disciplinés, ils n'ont pas encore la culture de préserver ce qu'ils ne leur appartient pas.

Les intellectuels fuient l'Algérie et tous ceux avec un bagage universitaire s'essaient à l'étranger. Ne vous en faites pas beaucoup ne sont que des rageux de l'immigré, place qu'ils envient beaucoup.

Aujourd'hui j'étais dans un transport, les gens au lieu d'utiliser le trottoir marche sur la route. Le chauffeur a klaxonné, une dame s'est retournée et lui a dit qu'il l'avait effrayé hahahaha. Le chauffeur m'a regardé et a commencé à rire en me disant, ils sont fous.
avatar
Lalgeriemonamour
Très bon poster
Très bon poster
Points cumulés : 2641
Merci : 7
Masculin

default Re: L'Algérie, un pays loin d'être évolué

le Sam 14 Mar - 13:43
Les Arabes,les beurs-blanc-rouge, les Français ne les emploient que pour dire du mal de leurs frères,leurs pays,leurs aiyeux. C’est le seul boulot au fond qu’on daigne leur trouver. Faire de la propagande contre les Musulmans,casser de l arabe,L algerie ec. Chacun à son niveau y va de sa petite désolidarisation,larbinisme. Avant, on exploitait les Arabes en leur mettant un marteau-piqueur entre les mains pour qu’ils défoncent la chaussée. Maintenant, ils doivent eux-mêmes être les marteaux-piqueurs qui défoncent l’islam véritable,,leurs propres pays,denigrer,. C’est toujours de la main-d’oeuvre, ni plus ni moins. Quel que soit le statut social auquel on fait semblant de le laisser accéder,de l’Arabe le plus lettré, le plus professoral, le plus universitaire,au beurgeois se retrouve au service du Laïc.

Non seulement ils sont collabos, mais ils vantent les mérites de la collaboration, ils savent très bien que sans ça ils resteraient de pauvres Arabes humiliés,pleb,Francise,dépersonnaliser il n eut peuvent s adapter dans leurs pays d origines
avatar
Lalgeriemonamour
Très bon poster
Très bon poster
Points cumulés : 2641
Merci : 7
Masculin

default Re: L'Algérie, un pays loin d'être évolué

le Sam 14 Mar - 13:49
L’essentiel est qu’ils crachent les colla-beurs dans le bouillon du couscous ,chier sur le mesmen ,vomir sur la chorba ,surtout celui de Algérien se rebelle ,ce guerrier eradjal,kassarena istiremare min fadli-Allah qui nous a chasser de nos grosse ferme. Alors, ils seront sûrs de continuer à casser la graine a manger les reste,au assedic, caf, Apl ect,,..... Les collabeurs ont tous tellement peur de perdre leur place, les  assedic,caf,Apl ect! Au moins, qu’ils expliquent pourquoi dire certaines choses les priverait de leur boulot,des aide social... Même pas.


Dernière édition par Lalgeriemonamour le Lun 16 Mar - 4:24, édité 1 fois
avatar
Lalgeriemonamour
Très bon poster
Très bon poster
Points cumulés : 2641
Merci : 7
Masculin

default Re: L'Algérie, un pays loin d'être évolué

le Sam 14 Mar - 13:54
On rêve ! C’est les mille et une saloperies !

banadora a écrit:L'anarchie est dans chaque structure, même les plans d''architecture et d'agencement des villes sont mal faits. Faut dire aussi que les Algériens sont très peu disciplinés, ils n'ont pas encore la culture de préserver ce qu'ils ne leur appartient pas.

Les intellectuels fuient l'Algérie et tous ceux avec un bagage universitaire s'essaient à l'étranger. Ne vous en faites pas beaucoup ne sont que des rageux de l'immigré, place qu'ils envient beaucoup.

Aujourd'hui j'étais dans un transport, les gens au lieu d'utiliser le trottoir marche sur la route. Le chauffeur a klaxonné, une dame s'est retournée et lui a dit qu'il l'avait effrayé hahahaha. Le chauffeur m'a regardé et a commencé à rire en me disant, ils sont fous.
avatar
Lalgeriemonamour
Très bon poster
Très bon poster
Points cumulés : 2641
Merci : 7
Masculin

default Re: L'Algérie, un pays loin d'être évolué

le Dim 15 Mar - 4:39
Le Cheikh El Ibrahimi rompit très tôt le silence de l’Association des Oulémas ; il rédigea le 15 novembre 1954 avec le Cheikh Foudil El Ousrtilani un « Appel au peuple algérien combattant » . Fin 1954, il s'illustra lors d’une réunion organisée le 22 décembre au siège de l’Association de la Jeunesse Musulmane avec pour thématique l’Algérie en révolte . Il accusa la France de « ployer la population musulmane d’Algérie sous un joug de misère, de maladie, d’ignorance, de haine, et de tortures » , puis il dénonça les tentatives de christianisation du peuple algérien par le biais de missionnaires fanatiques . Il exalta « la sainte lutte de l’Algérie arabe » et déclara que « la révolte ne s’arrose pas avec de l’eau, mais avec du sang ; son fruit c’est la liberté ».


Dernière édition par Lalgeriemonamour le Lun 16 Mar - 4:26, édité 1 fois
avatar
Lalgeriemonamour
Très bon poster
Très bon poster
Points cumulés : 2641
Merci : 7
Masculin

default Re: L'Algérie, un pays loin d'être évolué

le Dim 15 Mar - 4:42
« Cette révolte sublime déclenchée en Algérie contre l’abject colonialisme français, cet impérialisme qui est le plus ignominieux et le plus odieux des impérialismes existant sur la face du globe, cette injure jetée à la face du monde. Cet impérialisme a sucé le sang de l’Algérie, il a dépouillé ce pays, lui a coupé les ailes et a réduit à l’esclavage ses enfants. Ceux-ci fatigués d’employer dans leur lutte des méthodes pacifiques, la logique que l’impérialisme ne comprend pas, le bon sens qu’il ne connait pas, acculés à l'extrême, ils se sont soulevés, bravant la mort, pour pouvoir enfin vivre, et opposant la foi inébranlable à la force matérielle. Ils se sont soulevés pour lutter à un contre mille […]. Les Algériens ont eu recours en définitive à l’épée, cet arbitre juste et impartial. Ils ont commencé à agir au début de cette année ; cette activité ne peut que s’accroître de jour en jour et l’année prochaine connaîtra une plus grande intensité. Ils établiront une fois pour toute que l’Algérie est une partie intégrante de la patrie arabe et non une province française »
avatar
Lalgeriemonamour
Très bon poster
Très bon poster
Points cumulés : 2641
Merci : 7
Masculin

default Re: L'Algérie, un pays loin d'être évolué

le Dim 15 Mar - 4:43
le combat contre le colonialisme français. Le Cheikh El Ibrahimi rappela la doxa sur laquelle reposait le système colonial qui privait l’Algérien de l’exercice de sa religion et de sa langue, et la lutte ne fut finalement possible que grâce à cette réappropriation de sa culture arabo-islamique et de son histoire par la jeunesse algérienne dans les écoles même des Oulémas. Le Cheikh El Ibrahimi préconisait un arabisme de combat dont la finalité ne pouvait être qu’unitaire scellant définitivement les destinées du Maghreb et du Machreq. Cette perspective unitaire demeurait la seule option pour ainsi mettre en déroute les manœuvres du colonialisme français au Maghreb.
avatar
Lalgeriemonamour
Très bon poster
Très bon poster
Points cumulés : 2641
Merci : 7
Masculin

default Re: L'Algérie, un pays loin d'être évolué

le Dim 15 Mar - 4:44
Les Français combattent l’arabisme en Algérie

Cheikh Mohamed Bachir El Ibrahimi
Président de l’Association des Oulémas

El Hilal, 1er janvier 1957
avatar
Lalgeriemonamour
Très bon poster
Très bon poster
Points cumulés : 2641
Merci : 7
Masculin

default Re: L'Algérie, un pays loin d'être évolué

le Dim 15 Mar - 4:47
Le problème de l’arabisme (El Orouba) en Algérie revêt divers aspects et comprend quelques problèmes annexes, mais dans son ensemble il est plus facile à résoudre, ici, qu’il ne l’est dans certains pays arabes, où les sources de difficulté sont plus complexes et plus nombreuses.

Dans ces pays, en effet, le problème de l’arabisme s’accompagne de nombreuses difficultés : complexité d’organisation, multiplicité et diversité des gouvernements, opposition à ces gouvernements, orientation politique différente de ces gouvernements, absence d’opinion publique dans la plupart des pays arabes, absence de maturité politique pour certains d’entre eux, inégalité considérable du degré de culture, diversité des cultures étrangères parmi les hommes de la nouvelle génération arabe.

En Algérie, le problème de l’arabisme n’a qu’une base, qu’une issue : le colonialisme français.

Le colonialisme français est l’ennemi ouvertement déclaré des Arabes, de leur arabisme, de la langue arabe, de la religion des Arabes : l’Islam.
avatar
Lalgeriemonamour
Très bon poster
Très bon poster
Points cumulés : 2641
Merci : 7
Masculin

default Re: L'Algérie, un pays loin d'être évolué

le Dim 15 Mar - 4:48
Le problème de l’arabisme existe uniquement parce que le colonialisme existe. Si le colonialisme/impérialisme disparaissait, la plus importante difficulté du problème disparaitrait, car il en est la cause prépondérante. Si le colonialisme se maintenait, ne fût-ce qu’un laps de temps, le problème de l’arabisme en Algérie pourrait évoluer de deux manières différentes :

— Ou nous vaincrons l’impérialisme, et nous réglerons nous-mêmes la question. C’est ce à quoi travaille l’Association des Oulémas depuis sa création, car dès que l’impérialisme aura disparu, comme nous l’avons dit, il n’y aura plus de difficulté insurmontable.

— Ou l’impérialisme nous vaincra et détruira notre arabisme, le problème alors évoluera autrement et c’est le souci qui trouble notre repos.
avatar
Lalgeriemonamour
Très bon poster
Très bon poster
Points cumulés : 2641
Merci : 7
Masculin

default Re: L'Algérie, un pays loin d'être évolué

le Dim 15 Mar - 4:49


— Ou nous vaincrons l’impérialisme, et nous réglerons nous-mêmes la question. C’est ce à quoi travaille l’Association des Oulémas depuis sa création, car dès que l’impérialisme aura disparu, comme nous l’avons dit, il n’y aura plus de difficulté insurmontable.

— Ou l’impérialisme nous vaincra et détruira notre arabisme, le problème alors évoluera autrement et c’est le souci qui trouble notre repos.


Dernière édition par Lalgeriemonamour le Lun 16 Mar - 4:31, édité 1 fois
avatar
Lalgeriemonamour
Très bon poster
Très bon poster
Points cumulés : 2641
Merci : 7
Masculin

default Re: L'Algérie, un pays loin d'être évolué

le Dim 15 Mar - 5:34
Cheikh Mohamed Bachir El Ibrahimi

L’Algérie était de tous les pays musulmans, le pays le plus riche en fondations pieuses. On comptait dans la ville d’Alger huit mille immeubles constitués en « habous ». Il n’en reste plus qu’un seul.

****

***Iblis (le démon) pourrait-il un jour s’abstenir de déplaire à Dieu ?
Contenu sponsorisé

default Re: L'Algérie, un pays loin d'être évolué

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum