Tariq 'Oubrou et la trinité !

Aller en bas

default Tariq 'Oubrou et la trinité !

Message par Invité le Jeu 26 Fév - 17:38

Tariq 'Oubrou est surmédiatisé en France depuis qu'il a commencé à remettre en cause l'obligation du voile pour les musulmanes (ce qui est un genre de guerre contre l'islam).

Parmi ses graves paroles, il y a ce qu'il a dit à Paris lors d'une réunion avec des chrétiens dans un restaurant. Il a dit (et ceci est lisible sur le net) :
"L'unicité, c'est encore plus compliqué que la trinité."

C'est une phrase qui en dit long sur l'ignorance de Tariq 'Oubrou. En effet, cela sous-entend que la croyance en l'unicité d'Allah est plus compliquée à approuver (ou à expliquer) que le dogme maléfique de la trinité !
Comment ose-t-il dire cela alors que les chrétiens eux-mêmes reconnaissent l'inverse de ce qu'il a dit ?! Ils reconnaissent que le dogme de la trinité est une hérésie compliquée à expliquer, et que le fait que Dieu est unique, est une notion simple que tout le monde comprend.
Quand Allah (gloire à Lui) a élu Moussa, la réalité de l'unicité divine fut la première chose qu'Il lui a révélé :
{ Certes, c'est Moi Allah : pas de vrai divinité à part Moi. } [Taha: 14] (traduction approchée du sens).

Telle est la plus importante des priorités. Ceci car l'homme reconnait l'existence d'Allah de par sa nature, ses sens et sa raison. Puis le Diable le trompe au sujet de la réalité de la divinité, la réalité du droit d'Allah, la réalité de la religion, la réalité de l'amour et de l'adoration. C'est pourquoi les Prophètes qu'Allah a envoyé par miséricorde pour les gens, avaient pour noble mission de dire : { Adorez Allah. Pour vous, il n’y a pas de divinité autre que Lui. } Al A'raf 59, 65, 73, 85 et { Adorez Allah. Vous n'avez point de divinité à part de Lui. } Houd 50, 61, 84 et Al Mouminoune 23, 32.
Tel est le droit d'Allah notre Créateur.

Tel est l'islam, la religion d'Ibrahim ("Abraham" en français), Allah –élevé soit-Il- a dit (selon le sens rapproché) :
{ Qui donc aura en aversion la religion d'Abraham, sinon celui qui sème son âme dans la sottise (qui fait insolence à son âme) ? Car très certainement Nous l'avons choisi en ce monde; et, dans l'au-delà, il est certes du nombre des gens de bien. Quand son Seigneur lui avait dit : “Soumets-toi”, il dit : “Je me soumets au Seigneur de l'Univers.” } [Al-Baqarah, 130-131]

L'unicité d'Allah est la base de tout bonheur et toute réussite ici-bas et dans l'au-delà. C'est la chose la plus claire et la plus évidente qui puisse y avoir dans ce monde. C'est l'affirmation et le témoignage qu'Allah est le seul et l'unique Seigneur, le seul et l'unique qui gère totalement ce monde. La seule et l'unique divinité en droit d'être adorer, avec tout ce qu'englobe réellement la notion d'adoration en religion. Si il y aurait trois dieux, alors les cieux et la terre ne seraient pas si bien agencés. Si il y aurait un autre dieu qu'Allah dans le ciel, alors comment les cœurs des humains pourraient-ils s'apaiser ?
Tariq 'Oubrou ne raisonne que très peu et très mal. Je l'invite à se repentir à Allah Son Seigneur, et à être véridique dans son repentir.

Allah a dit (selon le sens): {Ont certes mécrus ceux qui disent : “En vérité, Allah c'est le Messie, fils de Marie.” Alors que le Messie a dit : "Ô enfants d'Israël, adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur." Quiconque associe à Allah (d'autres divinités) Allah lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs !
Ont certes mécrus ceux qui disent : “En vérité, Allah est le troisième de trois.” Alors qu'il n'y a de divinité qu'Une Divinité Unique ! Et s'ils ne cessent de le dire, certes, un châtiment douloureux touchera les mécréants d'entre eux.
Ne vont-ils donc pas se repentir à Allah et implorer Son pardon ? Car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.}
[Al Maidah, 72-74]

L'imam abou Dja'far Mohammed ibn Djarir ibn Yazid At-Tabary a dit dans son tafsir:
"Il a dit –élevé soit Sa renommée-: ne reviennent-t-ils pas ces deux groupes mécréants, l'un d'eux qui a dit: Allah est le Messie fils de Maryam et l'autre qui a dit: Allah est le troisième de trois, sur ce qu'ils ont dit, et se repentent de ce qu'ils ont dit, et interrompent par cela leur mécréance, et demandent à leur Seigneur le pardon de ce qu'ils ont dit.
Et Allah est Pardonneur des péchés des repentis de ses créatures, ceux qui reviennent à son obéissance après leurs péchés, Miséricordieux envers eux par l'acceptation de leur repentir et de leur retour vers ce qu'Il aime à la place de ce qu'Il déteste, Il pardonne donc par cela ce qui a précédés d'eux comme fautes."

Qu'es que l'islam si ce n'est la soumission à Allah par la reconnaissance de Sa parfaite et totale Unicité, ainsi que le désaveu de tout culte pour autre que Lui ? Tel est l'islam, rien d'autre. Un seul Dieu à qui se confier, le seul Dieu qui sait tout ce qui est apparent et caché, Allah, le Grand Pourvoyeur et le Grand Détenteur de toute chose, Il n'a jamais donné aucun argument à Celui qui veut renier Son Unicité.

La trinité est le fait de mettre à égal Allah le Créateur qui ne meurt jamais avec des créatures mortelles. La trinité c'est le fait de faire ressembler cet Immense Seigneur et Créateur avec des créatures soumises à Lui. Mais rien de plus faux, Il n'est pas père, ni fils, Il n'a pas de compagne, ni de mère. Il n'a jamais eu besoin de diminuer Sa Puissance pour se faire aimer sur terre. Il n'a jamais accorder une part de Sa Divinité à un autre que Lui. Notre devoir de créatures est de se désavouer de la trinité et de toute forme d'idolâtrie.
Il n'y a pas de différence entre invoquer Jésus le Messie et invoquer un singe éloigné, car tous deux n'entendent pas, et même si ils entendraient, ils ne pourraient pas comprendre ni exaucer.

Attribuer la souveraineté totale et suprême à un autre qu'Allah, croire que le Saint-Esprit et que Jésus sont des aspects de Dieu (Allah, l'unique vraie divinité), croire que Dieu s'est incarné dans un homme, croire qu'Il a une ressemblance avec une de ses créatures; tout ceci est ce qu'il y a de plus faux et de plus scandaleux. Tout cela fait partie des croyances qui mènent en Enfer.

Allah a dit (selon le sens) : { Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux
Dis: «Il est Allah, Unique. (1) Allah, Le Seul à être imploré pour ce que nous désirons. (2) Il n’a jamais engendré, n’a pas été engendré non plus. (3) Et nul n’est égal à Lui». (4) }

Cordialement.


Dernière édition par 'Abd asSalam le Lun 29 Juin - 21:40, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Tariq 'Oubrou et la trinité !

Message par Invité le Dim 8 Mar - 14:14

Le Messie fils de Marie n'est jamais mort et il reviendra pour finalement mourrir sur cette terre.
Tout dogme bâti sur la prétention que Jésus ('Issa) est mort n'est que fausseté. Aussi, pour admettre la fausseté du dogme trinitaire il suffit de reconnaitre l'unicité d'Allah, le Vrai Dieu.

Une musulmane raconte un peu de son enfance :
« Un jour de catéchisme, ma curiosité a été « malvenue » ! J’ai demandé qu’est-ce que la trinité? Comment Dieu peut être ça ! Le Saint Esprit n’était-il pas l’ange Gabriel ? Le fils Jésus? Et Dieu comment peut-il être le père alors qu’ll ne fait pas d’enfant? Pourquoi dit-on ça, alors que l’on sait que ce sont des entités toutes connues et différentes ?

Ma professeur de catéchisme m’a fortement grondé ne sachant pas quoi répondre, et m’enferma dans un cagibi… puis m’a oublié dedans pendant 3 heures ! ...
»
Ensuite elle connue l'islam, wa al hamdouliLlah.

Un autre mouslim converti raconte :
« Il faut savoir que mes parents sont catholiques, ma famille est catholique et j’ai été élevé dans la religion catholique. J’allais au catéchisme, à la messe. Déjà petit, j’ai toujours cru en Dieu, donc je croyais à ce que l’on m’avait enseigné. Mais j’ai commencé à avoir des doutes étant petit quand j’allais au catéchisme : on m’apprenait les Dix commandements, on m’apprenait que Dieu était Unique – donc pas de problème – qu’il ne fallait avoir aucune représentation de « ce qui est dans les cieux et sur la terre », donc aucune statue. Déjà, ma première interpellation était de voir qu’à l’Église, il y a pas mal de statues tout de même. Il y a les crucifix, les Saints, la Vierge Marie en statue. Je me souviens avoir posé la question à ma mère : « Pourquoi toutes ces statues alors qu’étant petit on m’apprenait que les statues sont interdites ? ». Et ma mère me dit : « Mais bon, ça c’est différent ». En fait, il n’y avait pas de réelle réponse. Donc déjà, première interpellation quand j’étais petit, et cela, je ne l’ai jamais compris. Sur la Trinité, je n’avais jamais non plus compris. Cela m’a toujours paru confus, même si on me l’a rabâché, je l’ai apprise, la théorie je la connais bien, mais ce n’est jamais rentré dans mon cœur ou dans mon crâne en fait. Mais bon, je m’y suis soumis parce que cela faisait partie de la religion que l’on m’avait transmise... »
Ensuite Allah lui a voulu du bien, al hamdouliLlah.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Tariq 'Oubrou et la trinité !

Message par Citizenkan le Dim 8 Mar - 20:18

'Abd asSalam a écrit:
Tariq 'Oubrou est surmédiatisé en France depuis qu'il a commencé à remettre en cause l'obligation du voile pour les musulmanes (ce qui est un genre de guerre contre l'islam).

Parmi ses graves paroles, il y a ce qu'il a dit à Paris lors d'une réunion avec des chrétiens dans un restaurant. Il a dit (et ceci est lisible sur le net) :
"L'unicité, c'est encore plus compliqué que la trinité."

C'est une phrase qui en dit long sur l'ignorance de Tariq 'Oubrou. En effet, cela sous-entend que la croyance en l'unicité d'Allah est plus compliquée à approuver (ou à expliquer) que le dogme maléfique de la trinité !
Comment ose-t-il dire cela alors que les chrétiens eux-mêmes reconnaissent l'inverse de ce qu'il a dit ?! Ils reconnaissent que le dogme de la trinité est une hérésie compliquée à expliquer, et que le fait que Dieu est unique, est une notion simple que tout le monde comprend.
Quand Allah (gloire à Lui) a élu Moussa, la réalité de l'unicité divine fut la première chose qu'Il lui a révélé:
{Certes, c'est Moi Allah : pas de vrai divinité à part Moi.} [Taha: 14] (traduction approchée du sens).

Telle est la plus importante des priorités. Ceci car l'homme reconnait l'existence d'Allah de par sa nature, ses sens et sa raison. Puis le Diable le trompe au sujet de la réalité de la divinité, la réalité du droit d'Allah, la réalité de la religion, la réalité de l'amour et de l'adoration. C'est pourquoi les Prophètes qu'Allah a envoyé par miséricorde pour les gens, avaient pour noble mission de dire: {Adorez Allah. Pour vous, il n’y a pas de divinité autre que Lui.} Al A'raf 59, 65, 73, 85 et {Adorez Allah. Vous n'avez point de divinité à part de Lui.} Houd 50, 61, 84 et Al Mouminoune 23, 32.
Tel est le droit d'Allah notre Créateur.

Tel est l'islam, la religion d'Ibrahim ("Abraham" en français), Allah –élevé soit-Il- a dit (selon le sens rapproché) :
{ Qui donc aura en aversion la religion d'Abraham, sinon celui qui sème son âme dans la sottise (qui fait insolence à son âme) ? Car très certainement Nous l'avons choisi en ce monde; et, dans l'au-delà, il est certes du nombre des gens de bien. Quand son Seigneur lui avait dit : “Soumets-toi”, il dit : “Je me soumets au Seigneur de l'Univers.” } [Al-Baqarah, 130-131]

L'unicité d'Allah est la base de tout bonheur et toute réussite ici-bas et dans l'au-delà. C'est la chose la plus claire et la plus évidente qui puisse y avoir dans ce monde. C'est l'affirmation et le témoignage qu'Allah est le seul et l'unique Seigneur, le seul et l'unique qui gère totalement ce monde. La seule et l'unique divinité en droit d'être adorer, avec tout ce qu'englobe réellement la notion d'adoration en religion. Si il y aurait trois dieux, alors les cieux et la terre ne seraient pas si bien agencés. Si il y aurait un autre dieu qu'Allah dans le ciel, alors comment les cœurs des humains pourraient-ils s'apaiser ?
Tariq 'Oubrou ne raisonne que très peu et très mal. Je l'invite à se repentir à Allah Son Seigneur, et à être véridique dans son repentir.

Allah a dit (selon le sens): {Ont certes mécrus ceux qui disent : “En vérité, Allah c'est le Messie, fils de Marie.” Alors que le Messie a dit : "Ô enfants d'Israël, adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur." Quiconque associe à Allah (d'autres divinités) Allah lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs !
Ont certes mécrus ceux qui disent : “En vérité, Allah est le troisième de trois.” Alors qu'il n'y a de divinité qu'Une Divinité Unique ! Et s'ils ne cessent de le dire, certes, un châtiment douloureux touchera les mécréants d'entre eux.
Ne vont-ils donc pas se repentir à Allah et implorer Son pardon ? Car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.}
[Al Maidah, 72-74]

L'imam abou Dja'far Mohammed ibn Djarir ibn Yazid At-Tabary a dit dans son tafsir:
"Il a dit –élevé soit Sa renommée-: ne reviennent-t-ils pas ces deux groupes mécréants, l'un d'eux qui a dit: Allah est le Messie fils de Maryam et l'autre qui a dit: Allah est le troisième de trois, sur ce qu'ils ont dit, et se repentent de ce qu'ils ont dit, et interrompent par cela leur mécréance, et demandent à leur Seigneur le pardon de ce qu'ils ont dit.
Et Allah est Pardonneur des péchés des repentis de ses créatures, ceux qui reviennent à son obéissance après leurs péchés, Miséricordieux envers eux par l'acceptation de leur repentir et de leur retour vers ce qu'Il aime à la place de ce qu'Il déteste, Il pardonne donc par cela ce qui a précédés d'eux comme fautes."

Qu'es que l'islam si ce n'est la soumission à Allah par la reconnaissance de Sa parfaite et totale Unicité, ainsi que le désaveu de tout culte pour autre que Lui ? Tel est l'islam, rien d'autre. Un seul Dieu à qui se confier, le seul Dieu qui sait tout ce qui est apparent et caché, Allah, le Grand Pourvoyeur et le Grand Détenteur de toute chose, Il n'a jamais donné aucun argument à Celui qui veut renier Son Unicité.

La trinité est le fait de mettre à égal Allah le Créateur qui ne meurt jamais avec des créatures mortelles. La trinité c'est le fait de faire ressembler cet Immense Seigneur et Créateur avec des créatures soumises à Lui. Mais rien de plus faux, Il n'est pas père, ni fils, Il n'a pas de compagne, ni de mère. Il n'a jamais eu besoin de diminuer Sa Puissance pour se faire aimer sur terre. Il n'a jamais accorder une part de Sa Divinité à un autre que Lui. Notre devoir de créatures est de se désavouer de la trinité et de toute forme d'idolâtrie.
Il n'y a pas de différence entre invoquer Jésus le Messie et invoquer un singe éloigné, car tous deux n'entendent pas, et même si ils entendraient, ils ne pourraient pas comprendre ni exaucer.

Attribuer la souveraineté totale et suprême à un autre qu'Allah, croire que le Saint-Esprit et que Jésus sont des aspects de Dieu (Allah, l'unique vraie divinité), croire que Dieu s'est incarné dans un homme, croire qu'Il a une ressemblance avec une de ses créatures; tout ceci est ce qu'il y a de plus faux et de plus scandaleux. Tout cela fait partie des croyances qui mènent en Enfer.

Allah a dit (selon le sens) : { Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux
Dis: «Il est Allah, Unique. (1) Allah, Le Seul à être imploré pour ce que nous désirons. (2) Il n’a jamais engendré, n’a pas été engendré non plus. (3) Et nul n’est égal à Lui». (4) }

Cordialement.

En fait, tout dépend de ce qu'on entend par unicité ; il est vrai que le monothéisme universel et orthodoxe est d'une simplicité accessible à tout le monde !

Mais, cet individu peut aussi bien faire allusion à wihdat el wujud (monisme, panthéisme), et là, il a raison, ces tenants vont plus loin dans le kufr que les chrétiens !

C'est pourquoi, ibn Taïmiya fait remarquer qu'il existe 2 sortes de hulul :

khass (particulier) comme l'incarnation de Dieu dans Jésus
et 'amm (générale) comme l'incarnation de Dieu dans toute chose, comme l'évoque ibn 'Arabi pour les penseurs libres de culture musulmane !

Spinoza en est le porte étendard chez les juifs qui l'ont excommunié...
avatar
Citizenkan
Très bon poster
Très bon poster

Points cumulés : 3271
Merci : 11
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Tariq 'Oubrou et la trinité !

Message par Invité le Dim 8 Mar - 20:30

Merci !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Tariq 'Oubrou et la trinité !

Message par Invité le Lun 9 Mar - 8:33

Djaka Allahou khayra ya Karim.
Par rapport au houloul khass, il y a ce témoignage de Marc qui raconte son cheminement avant qu'Allah fasse de lui un mouslim :

« Commençons par ce qui a tout déclenché. Un jour, il m’est arrivé un grave accident qui m’a fait prendre conscience de beaucoup de choses comme le fait d’être encore en vie, de frôler la mort. Ceci ne pouvait que me faire beaucoup réfléchir. Et ça a marqué un tournant dans ma vie. J’ai réalisé que tout pouvait s’arrêter en une fraction de seconde.
Peu de temps après, je dus affronter une nouvelle épreuve : le décès d’un ami. Lui aussi a succombé à un accident grave. Cela a ajouté une couche de plus à l’épreuve que je venais d’endurer et a intensifié en moi les réflexions sur la vie.

Ses funérailles se sont déroulées dans un cadre religieux, ce qui m’a permis de reprendre contact avec la religion et surtout avec le fait de me rappeler grandement Allah.

Je revins donc aux enseignements religieux basés sur les traditions chrétiennes contemporaines que l’on m’avait inculqués étant petit. J’ai commencé à l’étudier avec plus de sérieux et de profondeur en cherchant simplement la proximité de mon Créateur. Plus j’avançais et plus Allah m’ouvrait les yeux. Par la suite, j’en concluais que la religion chrétienne ne pouvait pas être la religion de Dieu, parce que j’y voyais de plus en plus de contradictions, de choses absurdes et que mon cœur ne pouvait accepter.

Parmi ces choses, par exemple : le fait de croire et de dire que Jésus est Dieu ou bien qu’il est son Fils ! Je me disais, c’est impossible d’allier une chose à son contraire ! Comment avoir un être à la fois immortel et mortel ? C’est comme vouloir demander à une chose d’être petite et à la fois grande ! C’est inconcevable !

Puis, je me disais que le principe de la Trinité était absurde ! Et surtout très complexe mais bon… ! Dire que le Père est Dieu, Jésus est Dieu et que le Saint-Esprit est Dieu !? Un Dieu divisé en trois ? Mais pourtant on vous dit : « Non, c’est le même et unique Dieu ! »

Quand on y réfléchit, on se demande qui a créé les autres ? Est-ce le Père qui a créé le Fils et le Saint Esprit ou est-ce le Fils qui a créé Dieu et le Saint Esprit ou est-ce plutôt le Saint Esprit qui a créé Dieu et le Fils ?! Les gens sensés répondront bien évidemment que c’est Dieu qui a créé le Fils et le Saint Esprit. Alors si tel est le cas, pourquoi mettre sur un pied d’égalité le Créateur et Ses créatures ?!


Ensuite, il y a le fait de chercher secours auprès de Jésus ou encore diviniser la Vierge Marie comme dans la fameuse prière « je vous salue Marie » où il est dit : « Sainte Marie, Mère de Dieu ». Une question m’était venue aussi : Jésus-Christ était-il Dieu dans le ventre de sa mère, oui ou non ? Si l’on répond oui, on n’a aucune preuve. Donc, on répond non. Mais si on répond négativement, alors quand est-Il devenu Dieu ? Est-ce après avoir quitté le ventre de sa propre mère ? Parce qu’ils disent bien : « Marie, Mère de Dieu » ?!

De même, il est connu que c’est Dieu Lui-même qui a fait de la naissance de Jésus à travers Marie, un miracle et une preuve pour les Enfants d’Israël ! Encore une contradiction flagrante ! Bref des interrogations sur le sujet, j’en ai eu ! Et encore cela concernait la croyance, par ailleurs il y a les contradictions textuelles. J’ai également trouvé que la spiritualité dans la chrétienté était très absente. De plus, je ressentais davantage des choses très étranges animées de sentiments négatifs. Je ne pouvais fermer les yeux sur tout ça. Pour moi, il devenait clair qu’elle n’était pas la religion d’Allah. »

Et c'est vrai que Abou Hamad Al Ghazali le soufi parle de Tawhid dans son livre, mais cela est plus en lien avec wahdat al woujoud, pour cela les grands savants l'ont réfuté et ont ordonné de brûlé son livre (Ihya ouloum adDine).
Puis Ibn 'Arabi est allé encore plus loin dans l'égarement, de telle sorte que tous les gens de foi et raison témoigne que c'est un mécréant.

Sur le Tawhid

http://www.alghourabaa.com/index.php/at-tawhid/comprendre-le-tawhid/8-la-signification-de-l-unicite-d-allah.html :
Le Ministère des Affaires Islamiques, des Waqfs, de l’Appel et de l’Orientation :
Le terme At-Tawhid signifie réserver à Allah Seul le droit par excellence et en toute exclusivité un culte et une adoration sans ne rien Lui associer, il est le fondement de la religion de tous les messagers envoyés par Allah qui n’accepte de religion autre que la Sienne ; les bonnes œuvres ne sont valables pour Lui que si elles tiennent compte du Tawhid et tout cela forme le fondement du Tawhid...

Le Tawhid se divise en trois grandes parties : l’unicité dans la Seigneurie, l’unicité dans les Noms et les Attributs, l’unicité dans l’adoration...

Les différentes parties du Tawhid
Le Tawhid se divise en trois grandes parties :
L’unicité dans la Seigneurie, l’unicité dans les Noms et les Attributs, l’unicité dans l’adoration :

Tawhid Ar-Rouboubîya [unicité d'Allah dans la Seigneurie]
Tawhid Al-Asma wa As-Sifat [unicité d'Allah dans Ses Noms et Attributs]
Tawhid Al-Oulouhiya [unicité d'Allah dans l'adoration]


Tawhid Ar-Rouboubîya [unicité d'Allah dans la Seigneurie]

C’est reconnaître qu’effectivement Allah est Le seul Créateur de l’Univers et Le seul Pourvoyeur de leur subsistance. Cette partie-là du Tawhid n’est reniée par personne, pas même les associateurs du temps du Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui), ils attestaient qu’Allah était Le seul Créateur, Le seul à détenir la royauté, Le Seul à gérer la création, Le seul à détenir le droit de vie et de mort :

Allah ‘aza oua djal dit (selon le sens) : « Si tu leur demandes : “Qui a créé les cieux et la terre, et assujetti le soleil et la lune ?”, ils diront très certainement : “Allah”. Comment se fait-il qu'ensuite ils se détournent (du chemin droit) ? » [Sourate: Al-‘Ankabout – verset 61.]

Admettre et confirmer cette vérité ne leur a pas suffi pour adhérer à l’Islam et être sauvé du Feu (de l’Enfer) ou même préservé leur vie et leurs biens en droit parce qu’ils n’ont pas réalisé l’unicité d’Allah dans le culte et l’adoration et Lui ont associé ce qui ne devait pas l’être.

Tawhid Al-Asma wa As-Sifat [unicité d'Allah dans Ses Noms et Attributs]

C’est de croire qu’Allah ‘aza oua djal est sans comparaison avec Ses créatures, quelque soit cette comparaison, que se soit par Ses Attributs ou par Ses Noms, ils sont parfaits puisque chacun d’entre eux désignent un Attribut qui est au summum de la perfection.

Allah ‘aza oua djal dit (selon le sens) : " Il n’y a rien qui Lui ressemble et c’est Lui l’Audient, le Clairvoyant " [Sourate: As-Shura – verset 11.]

L’accès à ce savoir [en matière de connaissance d’Allah] c’est ce qui nous est parvenu à travers la révélation uniquement (par l’intermédiaire d’Al-Wouahyou).

Il faut donc, se restreindre à ce qu’Allah S’est attribué à Lui-même dans Son Livre (Qur’an) ou ce que Son prophète Lui a attribué dans la Sounna, comme il se doit et comme Il le mérite en prenant garde de ne pas y introduire de comparaison, ni le fruit de notre imagination, ni altération ni annihilation, ni adaptation ni représentation [notre esprit ne peut concevoir ce qu’Allah mérite réellement !]. En plus Ses Noms et Attributs doivent être pris avec foi sans que cela ne soit accompagné d'illustration physique et d'observer la conformité totale avec les sens transcendants que représentent les qualités d'Allah le Tout-Puissant. C’est pour cela que nous devons donc, nous en tenir uniquement à ceux qui à été déjà mentionné dans le Coran et la Sounna sans rien en changer et sans faire de commentaire ou assimiler Allah à Ses créatures. Les Noms et les Attributs d’Allah Lui sont propres et spécifiques et nous devons en rien tenter même en notre fort intérieur (cœur) ou par notre imagination ou par notre bouche (langue) Les assimiler à ceux de Ses créatures.

Les Gens de la Sounna et du Consensus se sont restreint en ce qui concerne les Noms et les Attributs d’Allah, à ce qu’Allah S’est attribué à Lui-même dans Son Livre (Qur’an) ou ce que Son prophète Lui a attribué dans la Sounna authentique, sans représentation ni ressemblance. Ils transcendent Allah au-dessus de toute ressemblance à Ses créatures sans pour autant annihiler Ses Attributs. Ils se sont ainsi conformés à la voie la plus juste en harmonie avec tous les arguments.

Tawhid Al-Oulouhiya [Unicité d'Allah dans l'adoration]

C’est le fait de vouer tout acte d’adoration à Allah, en toute exclusivité ! C'est-à-dire de consacrer à Allah Seul, absolument tous les actes d’adorations qu’Il nous a commandé tels que l’invocation d’Allah lors de nos demandes (doua’â), que se soit dans la peur (khouf) et dans l’espoir (rajaa), dans la confiance en Allah (tawakoul), dans le désir (raghba)et dans l’appréhension de nos actes (rahba), dans l’humilité et la crainte à l'évocation d'Allah (khouchou’ et khachya), dans le retour vers Allah (repentance - inabatou), lorsque l’on cherche refuge auprès d’Allah (isti’ânatou), lorsqu’on implore le secours d’Allah (istighathatou), dans le sacrifice (Addhabh) ou l’offrande    et bien d’autres actes d’adorations dont Allah à invoqué dans ce verset (selon le sens) : « Les mosquées sont consacrées à Allah: n'invoquez donc personne avec Allah. » [Sourate: Al Djinn – verset 18.]

Il n’est permis à quiconque d’attribuer une quelconque adoration a autre qu’Allah, ni en asseyant de se rapprocher d’Allah par une de Ses créatures tels qu’un ange proche d’Allah, ni d’un quelconque prophète envoyé au Hommes, ni d’une personne sainte (walyou Allah), ni a aucune autre créature car l’adoration est exclusive à Allah [qui est le Seul à même de l’accepter ou pas].

Quiconque introduit une autre divinité dans l’adoration d’Allah, alors il aura délibérément transgressé le Droit d’Allah et commis un acte d’association majeur (Chirk Akbar) et verra ses bonnes œuvres s’effacer immédiatement.

[En effet quiconque reconnaît qu’Allah est L’Unique Créateur, Celui qui donne et reprend la vie, qui subvient aux besoins de chacun, qui répond aux invocations… est contradictoire lorsqu’il adore un autre qu’Allah. Ainsi Allah prend comme argument contre ces gens-là le fait qu’ils admettent Allah comme Seigneur.]…

Source : www.al-islam.com- التوحيد - معناه، أقسامه، فضائله
Traduction rapprochée : Abou Khadidja Al Djazairy , 29 Safar 1426 – 08/04/05
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Tariq 'Oubrou et la trinité !

Message par Invité le Lun 9 Mar - 21:49

Il est rapporté dans le «Mowatta» de l'imam Mâlik ainsi que dans les ouvrages de At Tirmidhî et d'ibn Mâja, que l'Envoyé d'Allah a dit :

« Certes l'homme peut prononcer une parole agréée d'Allah sans en mesurer toutes les conséquences, et pour laquelle Allah lui accordera Son Agrément jusqu'au jour où il Le rencontrera. Et l'homme peut également prononcer un mot sans en mesurer la gravité, et qui lui vaudra le Courroux divin jusqu'au jour où il Le rencontrera. »

Ceci est aussi rapporté par l'imam Al Boukhari dans son Sahih avec des mots proches; selon Abou Houreyra que le Messager d'Allah a dit :

« Certes il arrive au serviteur de prononcer, sans y prendre garde, un mot qui lui vaudra l'Agrément d'Allah et pour lequel Allah l'élèvera de plusieurs degrés. Mais le serviteur peut également laisser échapper par mégarde un mot qui lui vaudra le Courroux divin et lui vaudra d'être précipité en Enfer. »

L'imâm Ach-Châfi'î - qu'Allah lui fasse miséricorde - a dit :

« Si l'on veut parler, il faut réfléchir avant de le faire ; si l'on est convaincu de l'utilité de la parole, alors parlons ! Mais si l'on doute de l'utilité des mots, mieux vaut alors se taire, jusqu'à ce que la nécessité de la parole devienne évidente. »
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Tariq 'Oubrou et la trinité !

Message par Citizenkan le Mar 10 Mar - 9:56

'Abd asSalam a écrit:
Djaka Allahou khayra ya Karim.
Par rapport au houloul khass, il y a ce témoignage de Marc qui raconte son cheminement avant qu'Allah fasse de lui un mouslim :

« Commençons par ce qui a tout déclenché. Un jour, il m’est arrivé un grave accident qui m’a fait prendre conscience de beaucoup de choses comme le fait d’être encore en vie, de frôler la mort. Ceci ne pouvait que me faire beaucoup réfléchir. Et ça a marqué un tournant dans ma vie. J’ai réalisé que tout pouvait s’arrêter en une fraction de seconde.
Peu de temps après, je dus affronter une nouvelle épreuve : le décès d’un ami. Lui aussi a succombé à un accident grave. Cela a ajouté une couche de plus à l’épreuve que je venais d’endurer et a intensifié en moi les réflexions sur la vie.

Ses funérailles se sont déroulées dans un cadre religieux, ce qui m’a permis de reprendre contact avec la religion et surtout avec le fait de me rappeler grandement Allah.

Je revins donc aux enseignements religieux basés sur les traditions chrétiennes contemporaines que l’on m’avait inculqués étant petit. J’ai commencé à l’étudier avec plus de sérieux et de profondeur en cherchant simplement la proximité de mon Créateur. Plus j’avançais et plus Allah m’ouvrait les yeux. Par la suite, j’en concluais que la religion chrétienne ne pouvait pas être la religion de Dieu, parce que j’y voyais de plus en plus de contradictions, de choses absurdes et que mon cœur ne pouvait accepter.

Parmi ces choses, par exemple : le fait de croire et de dire que Jésus est Dieu ou bien qu’il est son Fils ! Je me disais, c’est impossible d’allier une chose à son contraire ! Comment avoir un être à la fois immortel et mortel ? C’est comme vouloir demander à une chose d’être petite et à la fois grande ! C’est inconcevable !

Puis, je me disais que le principe de la Trinité était absurde ! Et surtout très complexe mais bon… ! Dire que le Père est Dieu, Jésus est Dieu et que le Saint-Esprit est Dieu !? Un Dieu divisé en trois ? Mais pourtant on vous dit : « Non, c’est le même et unique Dieu ! »

Quand on y réfléchit, on se demande qui a créé les autres ? Est-ce le Père qui a créé le Fils et le Saint Esprit ou est-ce le Fils qui a créé Dieu et le Saint Esprit ou est-ce plutôt le Saint Esprit qui a créé Dieu et le Fils ?! Les gens sensés répondront bien évidemment que c’est Dieu qui a créé le Fils et le Saint Esprit. Alors si tel est le cas, pourquoi mettre sur un pied d’égalité le Créateur et Ses créatures ?!


Ensuite, il y a le fait de chercher secours auprès de Jésus ou encore diviniser la Vierge Marie comme dans la fameuse prière « je vous salue Marie » où il est dit : « Sainte Marie, Mère de Dieu ». Une question m’était venue aussi : Jésus-Christ était-il Dieu dans le ventre de sa mère, oui ou non ? Si l’on répond oui, on n’a aucune preuve. Donc, on répond non. Mais si on répond négativement, alors quand est-Il devenu Dieu ? Est-ce après avoir quitté le ventre de sa propre mère ? Parce qu’ils disent bien : « Marie, Mère de Dieu » ?!

De même, il est connu que c’est Dieu Lui-même qui a fait de la naissance de Jésus à travers Marie, un miracle et une preuve pour les Enfants d’Israël ! Encore une contradiction flagrante ! Bref des interrogations sur le sujet, j’en ai eu ! Et encore cela concernait la croyance, par ailleurs il y a les contradictions textuelles. J’ai également trouvé que la spiritualité dans la chrétienté était très absente. De plus, je ressentais davantage des choses très étranges animées de sentiments négatifs. Je ne pouvais fermer les yeux sur tout ça. Pour moi, il devenait clair qu’elle n’était pas la religion d’Allah. »

Et c'est vrai que Abou Hamad Al Ghazali le soufi parle de Tawhid dans son livre, mais cela est plus en lien avec wahdat al woujoud, pour cela les grands savants l'ont réfuté et ont ordonné de brûlé son livre (Ihya ouloum adDine).
Puis Ibn 'Arabi est allé encore plus loin dans l'égarement, de telle sorte que tous les gens de foi et raison témoigne que c'est un mécréant.

Sur le Tawhid

http://www.alghourabaa.com/index.php/at-tawhid/comprendre-le-tawhid/8-la-signification-de-l-unicite-d-allah.html :
Le Ministère des Affaires Islamiques, des Waqfs, de l’Appel et de l’Orientation :
Le terme At-Tawhid signifie réserver à Allah Seul le droit par excellence et en toute exclusivité un culte et une adoration sans ne rien Lui associer, il est le fondement de la religion de tous les messagers envoyés par Allah qui n’accepte de religion autre que la Sienne ; les bonnes œuvres ne sont valables pour Lui que si elles tiennent compte du Tawhid et tout cela forme le fondement du Tawhid...

Le Tawhid se divise en trois grandes parties : l’unicité dans la Seigneurie, l’unicité dans les Noms et les Attributs, l’unicité dans l’adoration...

Les différentes parties du Tawhid
Le Tawhid se divise en trois grandes parties :
L’unicité dans la Seigneurie, l’unicité dans les Noms et les Attributs, l’unicité dans l’adoration :

Tawhid Ar-Rouboubîya [unicité d'Allah dans la Seigneurie]
Tawhid Al-Asma wa As-Sifat [unicité d'Allah dans Ses Noms et Attributs]
Tawhid Al-Oulouhiya [unicité d'Allah dans l'adoration]


Tawhid Ar-Rouboubîya [unicité d'Allah dans la Seigneurie]

C’est reconnaître qu’effectivement Allah est Le seul Créateur de l’Univers et Le seul Pourvoyeur de leur subsistance. Cette partie-là du Tawhid n’est reniée par personne, pas même les associateurs du temps du Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui), ils attestaient qu’Allah était Le seul Créateur, Le seul à détenir la royauté, Le Seul à gérer la création, Le seul à détenir le droit de vie et de mort :

Allah ‘aza oua djal dit (selon le sens) : « Si tu leur demandes : “Qui a créé les cieux et la terre, et assujetti le soleil et la lune ?”, ils diront très certainement : “Allah”. Comment se fait-il qu'ensuite ils se détournent (du chemin droit) ? » [Sourate: Al-‘Ankabout – verset 61.]

Admettre et confirmer cette vérité ne leur a pas suffi pour adhérer à l’Islam et être sauvé du Feu (de l’Enfer) ou même préservé leur vie et leurs biens en droit parce qu’ils n’ont pas réalisé l’unicité d’Allah dans le culte et l’adoration et Lui ont associé ce qui ne devait pas l’être.

Tawhid Al-Asma wa As-Sifat [unicité d'Allah dans Ses Noms et Attributs]

C’est de croire qu’Allah ‘aza oua djal est sans comparaison avec Ses créatures, quelque soit cette comparaison, que se soit par Ses Attributs ou par Ses Noms, ils sont parfaits puisque chacun d’entre eux désignent un Attribut qui est au summum de la perfection.

Allah ‘aza oua djal dit (selon le sens) : " Il n’y a rien qui Lui ressemble et c’est Lui l’Audient, le Clairvoyant " [Sourate: As-Shura – verset 11.]

L’accès à ce savoir [en matière de connaissance d’Allah] c’est ce qui nous est parvenu à travers la révélation uniquement (par l’intermédiaire d’Al-Wouahyou).

Il faut donc, se restreindre à ce qu’Allah S’est attribué à Lui-même dans Son Livre (Qur’an) ou ce que Son prophète Lui a attribué dans la Sounna, comme il se doit et comme Il le mérite en prenant garde de ne pas y introduire de comparaison, ni le fruit de notre imagination, ni altération ni annihilation, ni adaptation ni représentation [notre esprit ne peut concevoir ce qu’Allah mérite réellement !]. En plus Ses Noms et Attributs doivent être pris avec foi sans que cela ne soit accompagné d'illustration physique et d'observer la conformité totale avec les sens transcendants que représentent les qualités d'Allah le Tout-Puissant. C’est pour cela que nous devons donc, nous en tenir uniquement à ceux qui à été déjà mentionné dans le Coran et la Sounna sans rien en changer et sans faire de commentaire ou assimiler Allah à Ses créatures. Les Noms et les Attributs d’Allah Lui sont propres et spécifiques et nous devons en rien tenter même en notre fort intérieur (cœur) ou par notre imagination ou par notre bouche (langue) Les assimiler à ceux de Ses créatures.

Les Gens de la Sounna et du Consensus se sont restreint en ce qui concerne les Noms et les Attributs d’Allah, à ce qu’Allah S’est attribué à Lui-même dans Son Livre (Qur’an) ou ce que Son prophète Lui a attribué dans la Sounna authentique, sans représentation ni ressemblance. Ils transcendent Allah au-dessus de toute ressemblance à Ses créatures sans pour autant annihiler Ses Attributs. Ils se sont ainsi conformés à la voie la plus juste en harmonie avec tous les arguments.

Tawhid Al-Oulouhiya [Unicité d'Allah dans l'adoration]

C’est le fait de vouer tout acte d’adoration à Allah, en toute exclusivité ! C'est-à-dire de consacrer à Allah Seul, absolument tous les actes d’adorations qu’Il nous a commandé tels que l’invocation d’Allah lors de nos demandes (doua’â), que se soit dans la peur (khouf) et dans l’espoir (rajaa), dans la confiance en Allah (tawakoul), dans le désir (raghba)et dans l’appréhension de nos actes (rahba), dans l’humilité et la crainte à l'évocation d'Allah (khouchou’ et khachya), dans le retour vers Allah (repentance - inabatou), lorsque l’on cherche refuge auprès d’Allah (isti’ânatou), lorsqu’on implore le secours d’Allah (istighathatou), dans le sacrifice (Addhabh) ou l’offrande    et bien d’autres actes d’adorations dont Allah à invoqué dans ce verset (selon le sens) : « Les mosquées sont consacrées à Allah: n'invoquez donc personne avec Allah. » [Sourate: Al Djinn – verset 18.]

Il n’est permis à quiconque d’attribuer une quelconque adoration a autre qu’Allah, ni en asseyant de se rapprocher d’Allah par une de Ses créatures tels qu’un ange proche d’Allah, ni d’un quelconque prophète envoyé au Hommes, ni d’une personne sainte (walyou Allah), ni a aucune autre créature car l’adoration est exclusive à Allah [qui est le Seul à même de l’accepter ou pas].

Quiconque introduit une autre divinité dans l’adoration d’Allah, alors il aura délibérément transgressé le Droit d’Allah et commis un acte d’association majeur (Chirk Akbar) et verra ses bonnes œuvres s’effacer immédiatement.

[En effet quiconque reconnaît qu’Allah est L’Unique Créateur, Celui qui donne et reprend la vie, qui subvient aux besoins de chacun, qui répond aux invocations… est contradictoire lorsqu’il adore un autre qu’Allah. Ainsi Allah prend comme argument contre ces gens-là le fait qu’ils admettent Allah comme Seigneur.]…

Source : www.al-islam.com- التوحيد - معناه، أقسامه، فضائله
Traduction rapprochée : Abou Khadidja Al Djazairy , 29 Safar 1426 – 08/04/05


El Mâzirî rapporte selon l’un des amis proches d’el Ghazâlî, que ce dernier s’est penché sur les textes d’ikwân e-safâ composés par ibn Sîna (sic) et qui comptent cinquante petits ouvrages. Dans le domaine du soufisme, il s’est inspiré d’Abû Hayyân e-Tawhîdî. Ces deux apports ont laissé des traces indélébiles à la fois sur sa pensée, ayant dévoré la philosophie, et sur sa tendance soufie. Son élève ibn el ‘Arabî confie notamment : « Notre Sheïkh Abû Hâmid a dévoré la philosophie, mais il n’a pas réussi à la vomir lorsqu’il a voulu le faire. »

Ce dernier alimente son discours philosophique avec le vocabulaire des soufis qui ne peuvent distinguer en le lisant entre le vrai et le faux, entre le dogme musulman et la pensée helléniste et sabéenne. En définitive, il ramène les mêmes implications qu’ibn ‘Arabî et ibn Sibrîn qui ne font aucune distinction entre le Créateur et Sa création. Et, si par la suite, il devint une référence pour les soufis ultra (monistes panthéistes), et si, certes, il flirta avec le monisme, il ne fera jamais le grand pas. D’ailleurs, ibn ‘Arabî le lui reprocha, comme l'explique ibn Taïmiya.


avatar
Citizenkan
Très bon poster
Très bon poster

Points cumulés : 3271
Merci : 11
Masculin

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Tariq 'Oubrou et la trinité !

Message par Invité le Mer 11 Mar - 8:23

J'espère que Tariq lira cette page et qu'il se repentira publiquement, je sais que cela n'est pas impossible. Nous ne voulons que son bien. Le repentir doit être pour Allah seul, sans aucune ostentation ou amour de la célébrité.

Dans un de ses mauvais livres Tariq Oubrou dit que Ibn 'Arabi est "un maitre de la mystique musulmane" !!
L'imam ibn Taïmiya a dit après avoir parlé de la secte d’Ibn ‘Arabi :
فَهَؤُلَاءِ كُفْرُهُمْ شَرٌّ مِنْ كُفْرِ النَّصَارَى الَّذِينَ قَالُوا: إنَّ اللَّهَ هُوَ الْمَسِيحُ ابْنُ مَرْيَمَ. وَأَمَّا الْأَوَّلُونَ: فَيَقُولُونَ بِالْإِطْلَاقِ. وَيَقُولُونَ: النَّصَارَى إنَّمَا كَفَرُوا بِالتَّخْصِيصِ. وَأَقْوَالُ هَؤُلَاءِ شَرٌّ مِنْ أَقْوَالِ النَّصَارَى وَفِيهَا مِنْ التَّنَاقُضِ مِنْ جِنْسِ مَا فِي أَقْوَالِ النَّصَارَى؛ وَلِهَذَا يَقُولُونَ بِالْحُلُولِ تَارَةً وَبِالِاتِّحَادِ أُخْرَى وَبِالْوَحْدَةِ تَارَةً فَإِنَّهُ مَذْهَبٌ مُتَنَاقِضٌ فِي نَفْسِهِ؛ وَلِهَذَا يَلْبِسُونَ عَلَى مَنْ لَمْ يَفْهَمْهُ. فَهَذَا كُلُّهُ كُفْرٌ بَاطِنًا وَظَاهِرًا بِإِجْمَاعِ كُلِّ مُسْلِمٍ وَمَنْ شَكَّ فِي كُفْرِ هَؤُلَاءِ بَعْدَ مَعْرِفَةِ قَوْلِهِمْ وَمَعْرِفَةِ دِينِ الْإِسْلَامِ فَهُوَ كَافِرٌ كَمَنْ يَشُكُّ فِي كُفْرِ الْيَهُودِ وَالنَّصَارَى وَالْمُشْرِكِينَ.

Ce qui veut dire :
« Ceux-là, leur mécréance est encore pire que celle des chrétiens qui disent qu’Allah est le fils de Marie. Quant aux premiers [d'entre eux], il l'affirmaient de manière absolue (al houloul wa al ittihâdiyah)1, et disaient : les chrétiens ont mécru parce qu'ils spécifiaient [cela au Messie]. Les doctrines de ces gens-là sont pires que les doctrines des chrétiens, et il s’y trouve les mêmes genres de contradiction que dans les doctrines des chrétiens.

C’est pour cela qu’ils disent qu’Allah est incarné, ou qu’Il ne fait qu’un avec la création, ou qu’Il est le Seul qui existe. C’est une doctrine complètement contradictoire, et c’est pour cela que leur aspect réel échappe à ceux qui ne le comprennent pas. Et tout ceci est une mécréance intérieure et extérieure à l’unanimité de tous les musulmans, et celui qui doute de la mécréance de ces gens-là, après avoir pris connaissance de ce qu’ils disent, et après avoir pris connaissance de la Religion de l’Islam, c’est un mécréant au même titre que celui qui doute de la mécréance des juifs, des chrétiens et des polythéistes...
»
Source : Majmou' al-Fatawa, 2/368

1. Al houloul est la croyance de l'incarnation d'Allah en l'être humain, comme l'ont affirmé les chrétiens, et Al ittihâdiyah est la croyance de l'unicité de l'être, que la création est Allah et que tout est Allah, qu'Allah nous préserve de ces croyances mécréantes. Les savants sont unanimes sur la mécréance de quiconque adopte une de ces croyances et de celui qui doute de leur mécréance.
Tariq a aussi dit dans le même livre qu'on a le droit de faire des blagues sur Dieu. La situation de Tariq est donc très grave depuis longtemps. Il y a beaucoup d'injustes sur la terre d'Allah mais ce type est un des pires.

En 2012, il a dit pour un journal : " Le vrai problème concerne les comportements qui relèvent de l'éthique personnelle et qui sont devenus des marqueurs pour beaucoup de musulmans: manger halal, porter le voile... Avec le halal, nous ne sommes pas dans le sacré. Le fidèle a seulement pour obligation d'alléger au maximum la souffrance de l'animal... " Et j'en passe.

Donc si le souci avec le halal c'est que nous ne sommes pas dans le sacré, cela revient exactement à dire "il faut que l'on soit dans le haram." D'ailleurs le mot sacré n'est autre que la traduction du mot arabe haram. Ou bien veut-il nous faire croire qu'il y a un halal islamique et un halal non-islamique ?!!?! Or, il n'y a rien au delà du halal si ce n'est le haram ou des affaires mouchtabihate comme a dit le Messager d'Allah (sallAllhou 'alayi wa salam).
Il a aussi d'autres paroles graves d'apostasie.
Voir aussi : http://www.terre-islam.com/t1022-allah-est-distinct-de-sa-creation-il-ne-s-incarne-pas#8133
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

default Re: Tariq 'Oubrou et la trinité !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum